Conférence, Le Quartier, Centre d’art contemporain de Quimper

Du 1er février au 18 2014, Le Quartier, Centre d’art contemorain de Quimper, organise une exposition collective intitulée « L’heure des sorcières, Sorcières : pourchassées, assumées, puissantes, queer. »

C’est dans ce cadre que, le jeudi 13 février 2014, je suis invitée à donner une conférence dont voici la présentation « officielle » sur le site internet du Quartier.

JEUDI 13 FÉVRIER 2014 À 18H30
“SORCIÈRES” ET EMPOISONNEUSES FINISTÉRIENNES AU XIXE SIÈCLE
“Sorcières” et empoisonneuses finistériennes au XIXe siècle : entre fantasmes et réalité judiciaire 
Par Annick Le Douget

Symboliquement, les femmes du monde rural sont investies du pouvoir que leur donne la connaissance des corps, qui s’exerce dans les temps de la maternité, de la maladie ou de la mort. 

Les sorcières de campagne se prévalent de dons particuliers, de connaissances empiriques ou de pouvoirs spécifiques pour guérir les hommes, parfois les enrichir ou les rendre puissants, ou simplement pour préserver leur bétail… promesses à la mesure des attentes et des rêves de leurs “clients”. Le personnage de la sorcière, énigmatique, est craint, car l’on ne sait la limite de son pouvoir, magique sûrement, maléfique peut-être. Quant à l’empoisonneuse, elle est la figure distordue du pouvoir féminin, sa part d’ombre : elle sème la mort et la souffrance, suscite l’effroi mais aussi la répulsion, et révèle nombre de fantasmes. 

Mais la Justice veille… Si les sorcières sont prosaïquement inculpées d’exercice illégal de l’art de la médecine ou de la pharmacie, voire d’escroquerie, les empoisonneuses tombent quant à elles sous le couperet de la loi, accusées d’un crime puni de mort. 

De la mise en perspective de ces deux personnages, se dévoile un monde de peurs, d’angoisses et d’espoirs, irrationnel à nos yeux mais auquel nous tenterons de donner sens. Le propos sera illustré par de nombreux exemples puisés dans les archives judiciaires finistériennes du XIXe siècle. 

Docteur en celtique, Annick Le Douget, greffière, est chercheur associé au Centre de recherche bretonne et celtique de Brest (CRBC). Elle est l’auteur de nombreux ouvrages sur le thème de la criminalité, de la violence et de la justice en Bretagne.

Festival du livre à Carhaix

Dimanche 27 octobre, je serai présente au Festival du livre de Carhaix de 15 heures à 19 heures, sur le stand des Presses Universitaires de Rennes, à l’occasion du lancement du livre De La domination à la reconnaissance.

Ronan Le Coadic, qui dirige l’ouvrage, sera présent le samedi 26 et le dimanche 27 de 16 à 18 heures. Plusieurs auteurs qui ont apporté leur contribution viendront à la rencontre des lecteurs. Cédric Choplin sera là le samedi de 10 à 19 heures, Louis-Georges Tin le dimanche de 10 heures à 19 heures, tout comme Anne Cousin.

De la domination à la reconnaissance. Antilles, Afrique et Bretagne

Cet ouvrage qui vient de paraître sous la direction de Ronan Le Coadic, sociologue, professeur de culture et langue bretonnes à l'université Rennes II, réunit 22 contributions originales sur des thèmes divers corrélés à l'expérience de la domination, mettant en écho le destin des Bretons, des Antillais, des Africains ou des Noirs de France. C'est un livre riche et passionnant, édité aux Presses Universitaires de Rennes !

Pour ma part, je présente une étude (p. 69-86) sur Les jurés d'assises finistériens et le crime de traite des Noirs (1827-1850).

Fait peu connu, la cour d'assises du Finistère a jugé trois affaires de trafic négrier quand il est devenu illégal. J'analyse les procès qui ont eu lieu à Quimper en 1830, 1832 et 1850, dans des contextes politiques et juridiques différents.

L'ouvrage sera présenté par plusieurs auteurs au Festival du Livre de Carhaix les 26 et 27 octobre 2013.

Interviews

Interviews d'Annick Le Douget par Daniel Raphalen sur Alternantes :

  • La peine de mort en Bretagne, émission diffusée le 13 avril 2013. Le podcast est toujours disponible sur le site de la radio.
  • Crime et Justice en Bretagne, émission diffusée en octobre 2012. Le podcast est également disponible !

A lire : Entretien paru dans la revue Bretons, Hors-série Histoire n°13, en octobre 2012 : "Les Bretons se méfient de la Justice".