Parution du livre sur la poudre Baumol !

Ça y est ! Mon enquête sur l'affaire de la poudre Baumol a été publiée en février ! Je suis heureuse de pouvoir partager avec les lecteurs mes longues et difficiles investigations sur le sujet. 

Si vous souhaitez le commander ou l'acheter, vous pouvez cliquer sur la page : Acheter

Qui se souvient de l’affaire de la poudre Baumol dont la révélation avait défrayé la chronique en 1952 ? Cette poudre de talc est responsable de la mort d’au moins 72 bébés, sans doute davantage, et de souffrances – intoxications, blessures, brûlures – infligées à près de 400 victimes, surtout des enfants en bas âge. Il s’agit de la première catastrophe sanitaire survenue en France, frappant en majorité des familles de Bretagne et du Sud-Ouest. 

À l’origine de cette tragédie qui se noue fin 1951 dans un modeste laboratoire pharmaceutique de Bordeaux, les Laboratoires Daney, de l’anhydride arsénieux – arsenic – est mêlé accidentellement à la préparation de talc. 2 000 boîtes de poudre toxique sont achetées par les mères de famille… et c’est seulement le 30 octobre 1952 qu’est mis un terme à la vente du talc en dépit des signalements des professionnels de santé bretons.

L’accident ne doit rien à la fatalité, comme il en résulte des investigations menées sans concession par l’auteur et livrées ici au terme d’une enquête inédite, appuyée par des témoignages bouleversants. Des négligences criminelles sont en effet à l’origine du drame et Jacques Cazenave, le gérant du laboratoire, devra en répondre devant la justice en 1959.

Un livre édifiant et révoltant sur un scandale sanitaire méconnu de l’après-guerre.

15 €, 160 pages, 27 photographies. Si vous souhaitez commander ou consulter la liste des librairies où il est en vente, cliquez sur la page Acheter.

 Egalement disponible en version numérique sans les illustrations pour les liseuses Kindle et Kobo au prix de 7€.

Couverture Enquête sur le scandale de la poudre Baumol

Parution de BRETONNES ? Des identités au carrefour du genre, de la culture et du territoire.

En janvier 2016, paraît aux Presses Universitaires de Rennes le livre BRETONNES ? Des identités au carrefour du genre, de la culture et du territoire,  sous la direction d’Arlette Gautier et Yvonne Guichard-Claudic. 

Il s’agit d’un ouvrage collectif, rassemblant les recherches menées par des historiennes, des littéraires et des sociologues. J’y ai contribué par un article intitulé « Servantes de ferme bretonnes au XIXe siècle. Les vicissitudes de la condition ancillaire » (p. 95-108). Grâce à l’apport des archives judiciaires dépouillées lors de la préparation de ma thèse, j’ai pu observer les aléas et les épreuves des filles et femmes qui se mettent en condition, mais aussi leur résistance à l’assujettissement. Mon étude permet de comprendre les sources de vulnérabilité des  domestiques au sein du milieu où elles sont immergées.